16 juin 2014

Gravure sur Polystyrène extrudé

La technique de gravure sur polystyrène extrudé utilise le même principe que la gravure sur bois ou sur linoléum à ceci près qu'une simple pointe de crayon remplace les gouges tranchantes. 

Cette technique convient particulièrement aux projets nécessitant des tirages multiples:
Elle favorise, entre autres, l'approche des notions de négatif / positif.


Avant de se lancer , quelques petites définitions importantes

La gravure désigne un ensemble de techniques utilisées en art pour reproduire un dessin. Le principe consiste à graver une matrice, qui est transposée après encrage sur un support tel que le papier. L'œuvre finale ainsi obtenue s'appelle une estampe.

* La gravure : Graver consiste à dessiner en creusant la surface d’un support (enlever de la matière). La gravure est encrée puis transposée sur papier au moyen d’une presse. Ce procédé permet de reproduire de multiples fois un motif - à l'identique, c'est le principe, mais on peut également faire des variations : diversifier les encrages

* Matrice : En imprimerie typographique, une matrice est un moule pour former des lettres en relief qui serviront à imprimer
* Estampe : Une estampe est l’empreinte réalisée à l’encre sur un support souple à partir d’une matrice. C’est donc une image imprimée sur papier.

* Le polystyrène extrudé est un isolant vendu en magasin de bricolage sous la forme de panneaux de 1,20m x 0,60m et d'épaisseur variable. Bon marché et tendre, on peut le découper facilement en petites plaques 


Pour cet atelier , vous avez besoin : 

– polystyrène extrudé découpé en plaques
– crayons de papier, manches de pinceaux fins, vieux stylos, pointes, plumes...
– peinture à impression, encres…
– rouleaux
– papier blanc (ou noir) au format adapté à celui des tampons, autres supports: carton,
tissu...

Il est possible de faire des essais en utilisant des papiers de différentes natures (soie, journal, sopalin, kraft…), et des fonds réalisés avec des matériaux divers.

Tous les tirages obtenus peuvent aussi être retravaillé au pastel ou au crayon de couleur, à l’encre, pour accentuer des effets, des contrastes, etc.

Voici les étapes de réalisation :
  1. Choisir une image
  2. Dessiner ou Placer le dessin décalqué sur la plaque et repasser les contours de façon à laisser l’empreinte sur le polystyrène
  3. Enlever de la matière  (soit contour, soit une forme pour créer espace plein/vide).
    La matrice est prête.
    Les zones où vous poussez vers le bas avec votre crayon sont les parties qui n'auront pas l'encre sur eux. Vous pouvez jouer avec différents types de lignes de texture. C'est ce qu'on appelle une impression de Relief parce que l'encre adhère aux parties de la plaque qui n'ont pas été inscrits.
L’impression :
  1. Préparer des feuilles vierges et la place où l’on déposera les tirages
    Les graveurs utilisent une presse et souvent un papier épais et souple. Ne disposant pas de ce type de matériel, on peut poser une feuille "sur" la matrice « encrée », frotter régulièrement l’arrière de celle-ci avec la paume de la main  ou passer un rouleau.
  2. Retirer délicatement. L’image est tirée, la faire séchée.
  3. « La superposition » On peut essayer ensuite en superposant  plusieurs couleurs


Aucun commentaire:

Publier un commentaire